Partagez | .
 
The hardest subjects are the best to understand

(M/LIBRE) SHILOH FERNANDEZ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

The snake doesn't scare you

avatar

The snake doesn't scare you
Hiboux envoyés : 50
Avatar : selena gomez.
Maison : serpentard, et pourtant, elle n'est pas de ce genre de jeunes gens à considérer cela comme un honneur ou un avantage.


MessageSujet: (M/LIBRE) SHILOH FERNANDEZ   Sam 27 Déc - 11:04

Bartosz Nom

you make me feel like it's my fault.

shiloh fernandez

négociable ou non
informations
Ϟ NOM(S) Au choix, en fonction des origines. Ϟ PRÉNOM(S) Bartosz. Ϟ DATE ET LIEU DE NAISSANCE Au choix, il peut être d'origines étrangères et ne pas avoir fait le début de sa scolarité à Poudlard, par exemple. Ϟ AGE Entre vingt et vingt-trois ans. Ϟ NIVEAU CŒUR Le coeur de Bartosz est trop froid pour tomber un jour amoureux, véritablement. Ou du moins, c'est ce qu'il se plait à penser. Ϟ NATURE DU SANG Sang-mêlé. (Il peut toujours être de sang-pur si une famille du bottin semble vous convenir). Ϟ PATRONUS Au choix. Ϟ EPOUVANTARD Au choix. Ϟ BAGUETTE Au choix. Ϟ FACTION Recreant ou Forsake. Ϟ MAISON & CLUB(S) Serpentard, clubs au choix.

Ϟ TRAITS DE CARACTÈRE DE VOTRE SCÉNARIO Manipulateur, ambitieux, sadique, narcissique, rancunier, vicieux, intelligent, rusé, séducteur, opportuniste, avare.

Ϟ VOS PRÉFÉRENCES J'aime beaucoup Shiloh, cependant, l'avatar est négociable ! Et puis, vu qu'il tourne dans le dernier clip de Selena, y a pleins de gifs sur la toile qui correspondent tellement à leur situation Enfin, on peut toujours en discuter ! Pour le prénom, il est modifiable également, même si j'aime beaucoup Bartosz pour son originalité  


   
HISTOIRE DE VOTRE SCÉNARIO. L'histoire de Bartosz est très libre, e ne vous impose rien en ce qui concerne son enfance ou son adolescence, ni même sa famille, ses origines, etc, à vous de voir En revanche, j'aimerai simplement que Barto ait reçu une pression parentale trop importante, à laquelle il voudrait échapper, et c'est pourquoi il s'intéresse tant à Eryn ; une jeune fille, pas trop moche, avec qui il pourrait se marier et donc s'éloigner de ses parents, et, en plus, avec beaucoup beaucoup de sous (les Rosenbach sont riches). Bartosz aime l'argent, il l'aime plus que tout ; l'avarie est sa pire faiblesse.

       
Ϟ LIEN AVEC ERYN ROSENBACH (feat. selena gomez)
          Ils se sont rencontrés à une soirée, et rapidement, un certain jeu de séduction s'est installé entre eux, ce qui a bien amusé Bartosz pendant quelques temps. Puis, ils sont sortis ensemble, environ sept mois, et l'amour s'est transformé en haine, Eryn l'a quitté. Blessé dans son orgueil, Bartosz l'a évité pendant quelques temps, mais aujourd'hui, il refait surface dans la vie d'Eryn et celle de Joleen aussi... Avec de toutes autres intentions. Pour mieux pour aider à cerner le lien, voici un extrait de la fiche I love you

Ils étaient sortis ensemble pendant près de sept mois. Bartosz avait toujours occupé la place d’un homme dominant et la femme était sa plus grande faiblesse ; il aimait le volume des formes de sa bien-aimée, et la colère qu’elle enfermait au fond d’elle ne la rendait que plus belle. Au fond, il n’avait jamais ressenti un véritable amour pour Eryn. Simplement un moyen de se divertir pendant quelques temps. Et puis, elle l’intriguait, le fascinait même. Elle avait ce don d’éveiller en lui quelque chose de nouveau, quelque chose d’inconnu, et plus les jours passait, plus il explorait de nouveaux continents de sa personnalité. Il appréciait ces moments passés ensemble, que ce soit dans des coins obscures ou à la lumière du jour, seuls dans des recoins ou aux yeux de toute la population étudiante de Poudlard. Il avait réellement aimé les instants qu’ils avaient partagé, même si l’attachement, l’amitié et l’amour n’avaient pas leur place dans la vie de cet opportuniste sans scrupules, de ce manipulateur de foules qui n’avait aucune gêne à briser et à détruire les cœurs. Bartosz n’était pas un bon garçon, et c’était cela qui avait tant attiré Eryn, étrangement.
Il était devenu désagréable et irrespectueux avec sa petite-amie, se permettant de draguer ouvertement d’autres demoiselles lorsque celle qu’il avait déjà commençait à l’ennuyer. Eryn était malheureuse, et même complètement brisée à l’idée de ne plus du tout briller aux yeux de Bartosz, et cependant, elle gardait tous ses doutes et toutes ses craintes pour elle, s’enfermant petit à petit dans un inquiétant mutisme qui ne semblait alerter personne, à part Joleen peut-être. Et puis, Bartosz parlait beaucoup d’avenir, de ses projets de réussites professionnelle, de son ambition débordante qui le consumait littéralement. Il parlait d’argent, aussi. Il aimait l’argent, plus que tout. Eryn découvrait une nouvelle facette de la personnalité de Bartosz qu’elle n’avait jamais connu jusqu’à présent : l’avarie. Elle commençait à se poser de nombreuses questions. Sa mère, bien qu’au bord du gouffre, n’avait pas touché à cette précieuse richesse qui logeait dans les coffres fort de la famille Rosenbach, bien trop occupée à boire et à boire encore et encore plutôt qu’à se préoccuper de leur compte bancaire. Et c’était peut-être mieux ainsi, d’ailleurs. Et si Bartosz ne s’intéressait à elle que pour leur infinie richesse ?
Alors épuisée de ce petit-ami qui bouffait littéralement son espace vitale et la rongeait petit à petit, elle décida de le quitter, du jour au lendemain, et ce fut un réel choc pour Bartosz, qui ne s’attendait pas à ce qu’Eryn se réveille ainsi. Atteint dans sa fierté, c’en fut définitivement terminé du soupçon d’amitié qui avait pu naitre entre eux, autrefois, et il n’y avait plus que de la place pour une éternelle rancune. Eryn, quant à elle, redevint cette jeune fille brisée par la perte de ses parents et par la distance qui la séparait de son petit frère qui lui manquait tant, et dont le seul soutien n’était plus que sa jumelle, à qui elle tenait plus que la prunelles de ses yeux. D’une certaine manière, elle se sentait presque responsable de la fragile et adorable Joleen, que la vie semblait pouvoir atteindre à tout moment, et ça l’inquiétait terriblement. Elle faisait tout pour paraitre forte et battante, comme si rien ne pouvait l’arrêter, et elle utilisait sa rage et sa haine contre Bartosz pour continuer d’avancer, comme un mal bénéfique.
Et pendant près d’une demi-année, ils s’ignorèrent.

Cela faisait deux mois qu’il jouait à un jeu bien trop dangereux qui risquait de tous les briser. Eryn avait du mal à comprendre les intentions de ce brun qui refaisait mystérieusement surface dans sa vie, et dans celle de sa sœur aussi, cette fois-ci. Il semblait avoir de nouvelles idées dans la tête, et cela n’inspirait rien de bon à Eryn, qui commençait à connaitre la personnalité de Bartosz. « Bartosz, t’as deux minutes ? » Il la toisa d’un air de défi qu’elle détestait, mais elle prit sur elle pour ne pas le gifler. « Ca dépend pourquoi. » Elle leva les yeux au ciel et l’attrapa par le bras, l’entrainant dans un lieu moins fréquenté. « Pourquoi tu harcèles Joleen ? Tu veux te venger, c’est ça ? T’as toujours pas tourné la page de ce qu’il s’est passé entre nous deux il y a presque un an ? Non, c’est pas ton genre, je te connais. C’est pire qu’une vengeance. Qu’est-ce que tu veux ? » Elle avait ce ton agressif et lui ce sourire comme indélébile. Oh, comme elle détestait cet ignoble sourire. Elle le détestait de tout son être. Était-ce possible de détester quelqu’un qu’on avait tant aimé ? Il prit la parole d’une voix claire teintée d’amusement. « Ce que je veux ? » Il rit. C’était le diable en personne. « Je veux votre argent, Eryn. Je veux échapper à mes parents en me mariant avec toi, et disposer de toute votre richesse. » Elle en resta bouche bée. Il avait toujours le don de la surprendre. « T’es complètement dingue ! Me marier avec toi ? Jamais de la vie ! » Elle explosa de rire, comme secouée par un élan de folie. Puis, elle reprit de son sérieux en voyant la mine grave de Bartosz. Elle pouvait s’attendre à n’importe quoi. « Si tu refuses, c’est Joleen qui en payera les conséquences. » Elle eut à nouveau envie de le gifler. Quelle putain d’ordure. « Laisse la en dehors de tout ça. » « Pour ça, il faudra que tu sois coopérative. » Et il plongea son regard dans le sien, se faisant de plus en plus insistant, et se rapprochant dangereusement d’elle. Quel pervers, quel vicieux. S’il existait quelque chose de plus fort que de la haine, alors, c’était ce qu’elle ressentait. Elle hésita quelques instants, prit une longue inspiration. Si elle acceptait, c’était uniquement pour sa sœur, qui souffrait à cause de lui. Si elle acceptait, c’était simplement pour qu’elle retrouve un peu de sérénité, un peu d’harmonie. Si elle acceptait, elle savait qu’il avait gagné, et qu’elle avait tout perdu. Mais elle ne pouvait pas se permettre de faire ça à Joleen, elle devait être à la hauteur, pour une fois. Malgré tous les sacrifices que cela entrainait. « Explique-toi. »
Bartosz et Eryn sont de nouveau ensemble. C’est sur toutes les lèvres, dans toutes les têtes. C’est la dernière rumeur qui circule, depuis deux semaines. C’est officiel, c’est annoncé, c’est déclaré. Ils sont plutôt mignons, ensemble, ils se font des câlins, se tiennent par la main, s’embrassent dans tous les recoins. Tout le monde pense qu’elle retrouve gout à la vie, qu’elle reprend plaisir à bien s’habiller, bien se coiffer, bien se maquiller, qu’elle est mieux dans sa peau, qu’elle redeviendra cette fille aimante et sympathique qu’elle était avant. Tout le monde pense que Bartosz est un héros. Tout le monde a tort. Elle n’est plus que l’ombre d’elle-même, elle joue un rôle, constamment.
Et ça la brûle.

   
Ϟ LIEN AVEC JOLEEN ROSENBACH (feat. selena gomez)
          Ce type, elle le déteste au plus profond d'elle. Il fait ressortir tout ce qu'il y a de mauvais en elle, tout ce qu'elle avait réussi à enfouir plus loin que son coeur pour que ces défauts, ces démons, ne refassent jamais surface, et paraitre cette fille parfaite aux yeux de tous. Elle devient méchante, en sa présence, sarcastique, hautaine. Elle arrive à lui répondre, et lorsqu'elle lui parle, elle a cette voix teintée d'insolence qui ne la caractérise pas. Il éveille en lui le sadisme, et comme des envies de meurtres.
Et pourtant, il la terrorise.
Déjà lorsqu'il était en couple avec Eryn, l'année dernière, elle se méfiait de lui, sans jamais confier ses soupçons à sa jumelle, de peur de l'énerver, ou de la blesser. Elle avait attendu sagement le moment où il se séparerait. Et, lorsque ce moment arriva, elle en fut grandement soulagée, comme si une menace s'écartait, s'éliminait. Hélas, si elle avait su.
Cela fait deux semaines que Bartosz la harcèle, pour pouvoir faire pression sur sa soeur. Une fois, il l'a attrapée violemment par le bras, et elle avait pu voir cette folie sanglante d'un homme ivre dans ses yeux ; elle en avait été terrifiée. Elle s'était débattue, il ne l'avait pas lâchée alors qu'une main ferme lui broyait la mâchoire. Il s'était approché d'elle, beaucoup trop près. Elle avait senti son corps contre le sien, lu ce désir bestiale dans ses yeux, senti ses mains caresser son corps avec si peu de délicatesse. Il était reparti, comme il était arrivé, lui assurant que ce n'était pas terminé. Depuis, il sait qu'elle a peur de lui, il sait qu'elle ne dort plus beaucoup, qu'elle le voit partout. Et ça l'amuse. Lorsqu'il la croise dans les couloirs (malgré tous les efforts de Joleen pour l'éviter), il a ce petit sourire amusé dessiné sur les lèvres, et il lui adresse ce regard insistant. Il la prend à part, des fois, la forçant à le rejoindre, et ça recommence. Il lui tourne autour, effleure son corps du bout des doigts, lui adresse des paroles qui la terrifient.
Et doucement, ça la consumme.

   
morsmodre sanguis
code réalisé par nazack appartenant à morsmodre sanguis

_________________


le début d'un abus
When I was on stage and I was thinking of... I felt like I know him though and I know his heart and I know he wouldn't do anything to hurt me. But I didn't realize that feeling so confident and feeling so great about myself... and then it just be completely shattered by one thing. By something so stupid, but then you make me feel crazy. You make me feel like it's my fault.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M/LIBRE) SHILOH FERNANDEZ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) SHILOH FERNANDEZ
» SHILOH FERNANDEZ ▲ libre.
» (♂) shiloh fernandez ¦ libre.
» (m) shiloh fernandez ✈ libre
» Let me get what I want.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ MORSMORDRE SANGUIS. :: 
Flood & witchcraft
 :: Version première.
-